La Voie Mystique de l'Angoisse

Résultat de recherche d'images pour "la voie mystique de l'angoisse"

L’angoisse est pour l’homme contemporain un lieu de névrose et de perte de repères. Elle est perçue comme un sentiment négatif, une maladie  et, tout compte fait, un sujet le ramenant souvent malgré lui à une grande culpabilisation. L’Homme est appelé à se libérer de ses entraves, de ces paralysies et inerties qui lui « pourrissent » un peu la vie. L’Homme contemporain ; un névrosé ? Une fois que l’on a dit tout cela a-t-on fait le tour de la problématique ? Sa névrose et son angoisse sont-elles le tout de l’Homme ?

Le livre de l’Archimandrite Michel LAROCHE vient éclairer notre sujet par le biais de la spiritualité chrétienne orthodoxe. Ainsi, pour lui, « si l’angoisse est le grand problème d’aujourd’hui, elle est le point de vérification de la vie spirituelle le plus traditionnel de la spiritualité de l’Eglise orthodoxe ». Il vient déchiffrer pour nous, dans cet essai spirituel et théologique, ce qui maintient l’Homme dans une angoisse permanente et dans des incarnes qu’il n’arrive pas à lire et à réduire. Il propose un chemin au cœur de la théologie orthodoxe qui, selon lui, a « une théologie de l’angoisse ». Il s’appuie sur l’expérience et la pensée des Pères de l’Eglise qui nous font entrer  dans ce mouvement de l’âme par la petite porte de l’Evangile. Ils nous éduquent à accepter l’épreuve, à être brûler par le feu de l’Esprit afin d’être purifiés pour trouver au bout du chemin la Grâce, la Résurrection et le Christ en gloire dans sa beauté incomparable. Accepter la Croix, assumer l’angoisse, recevoir un Baptême de feu pour s’enflammer à l’amour de Dieu.

https://www.erickbonnier-editions.com/s/cc_images/cache_38087188.jpg?t=1504020508Ce chemin est un lieu de combat spirituel et humain. La psyché y entre pour une  bonne part ; mais la mystique vient la dépasser, la couvrir, la pénétrer de réalités insoupçonnées… Une mystique de l’apaisement, une mystique dans la rencontre des volontés et de ma liberté, un engagement personnel avant d’être communautaire pour me laisser trouver et me laisser chercher. Un chemin pour me trouver, et trouver le Christ dans ma vie sur le Chemin… Un Chemin d’Emmaüs ! Il faudra donc descendre plus bas, dans le Désert pour lever les ambiguïtés, et entrer dans la puissance (dynamiquedunamis, en grec) pascale. Au Désert, dans ses épreuves l’Homme s’ouvre à ce Mystère. « C’est ce mystère de la Résurrection du Christ qui se reproduit mystiquement dans l’homme intérieur : « Le Christ s’ensevelit dans l’homme comme dans un tombeau et s’unit à son âme en la ressuscitant avec lui », nous dit Saint Syméon le Nouveau Théologien.

Au fil des pages nous saisissons bien qu’il ne s’agit pas ici de traiter de l’angoisse d’un point de vue psychologique ou psychanalytique mais bien d’un point de vue théologique ; et plus précisément dans l’ordre de la pensée apophatique (Théologie négative) si chère à Saint Grégoire de Nazianze, et à bien d’autres Pères de l’Eglise grecque... Elle tend à la transformation de notre être en faisant ce chemin pascal de libération et d’illumination… la voie mystique.

Le livre est bien construit, et la plume est très agréable. La démarche de l’archimandrite du Patriarcat de Kiev est didactique. Il ne lâche pas la main du lecteur. Bien au contraire, il l’accompagne comme un vrai Père spirituel, comme un starets (conseillant, enseignant, et maître spirituel dans l’Eglise russe orthodoxe)… Sa pensée reste bien enracinée dans la théologie et la culture orthodoxe. Celle-ci néanmoins reste toujours empreinte de modernité et d’ouverture, toujours réaliste et compréhensible. Et là commence pour le lecteur, qui est peut-être aussi cet homme angoissé… une quête spirituelle. Où nous mènera-t-elle ? A nous considérer comme « … des vases de terre fragiles et ébréchés que Dieu parfois selon Sa volonté, remplit d’or ». Bonne lecture.

Patrice Sabater, cm

15 avril 2018

Michel LAROCHE, La Voie Mystique de l’Angoisse. Ed. Erick BONNIER, Paris Janvier 2018. 228 pages. 18 €