Le martyre des chrétiens d'Orient

Le martyre des chretiens d orientFrédéric Pons est un grand reporter. Il s’est spécialisé au fil des années et de ses nombreux contacts sur cette partie du monde si tragiquement meurtrie : le Proche et le Moyen-Orient. Il nous présente, aux Editions Calmman-Levy, un livre de 376 pages dans lequel il fait état de la persécution des chrétiens en Irak et en Syrie. « Les faits rapportés ici sont véridiques, répétés, vérifiés. Ce document est le fruit de nombreux reportages et d’enquêtes de terrain en Orient et en Europe, comme auprès de ceux qui ont « choisi » l’exil » (page 10). Frédéric Pons nomme cette vague de persécutions et de tuerie à grande échelle « le premier génocide du 21ème siècle ». En dix ans, les chrétiens d’Irak sont passés d’environ 1,5 millions de fidèles à moins de 500 000. En Syrie, ils étaient deux millions en 2011 : ils ne sont plus qu’un million, voire moins. On compte près de 100 000 déplacés chrétiens au Kurdistan d’Irak, des dizaines de milliers d’entre eux se sont réfugiés au Liban, en Turquie, en Jordanie, en Europe (dont 5 000 en France).

On parle souvent des chrétiens mais on ne leur donne pas forcément la parole. On écrit sur eux, mais la majorité d’entre eux restent avec leurs peines, leurs histoires, leurs cris au sujet de ces persécutions. Les témoignages de ce livre et les portraits qui y sont brossés sont réels. La réalité sans fard. « Il aura fallu presque deux ans pour que la communauté internationale prenne conscience de la réalité de cette extermination des chrétiens d’Orient, pour qu’elle entende ce terme de « génocide » » (page 12). Un rapport a été remis le 9 mars 2016 à John Kerry, secrétaire d’Etat américain… « On ne pourra plus dire qu’on ne savait pas ». (page 12).

Au fil des pages, le lecteur sera bouleversé par ce qui est relaté. La lecture de ce Livre noir nous immerge au cœur de la Syrie et de l’Irak. Elle nous convoque et nous oblige… A la fin de la lecture de cet ouvrage, nous sortirons peut-être de nos ambiguïtés, de nos peurs, de nos indécisions, de notre incrédulité ; et nous apprendrons à ouvrir les yeux pour nommer l’innommable !

« Chaque portrait, nous dit Frédéric Pons, chaque témoignage (…) a pour objectif de nourrir l’histoire de cette période sombre de la chrétienté d’Orient, de rappeler l’ampleur des violences qu’elle a subies depuis des décennies, notamment pendant les terrifiantes années 2011-2016 ». (page 13) Y-a-t-il, alors, un avenir confiant pour les chrétiens du Proche-Orient ? Pourront-ils y rester et y vivre à nouveau ? Y revenir ? Frédéric Pons l’espère au regard de ce qui se lit dans les yeux de tous ceux qu’il a croisés… « Sur un mur du vieil Homs, un tag montre l’engagement de ces chrétiens : “Nous reconstruirons ce pays avec notre joie.” Et, Zeina réfugiée à Versailles, de crier plusieurs fois (pages 356-7) : « Réveillez-vous ! »

Patrice Sabater, cm

15 mai 2017

Frédéric Pons, Le martyre des chrétiens d’Orient – Portraits et témoignages. Ed. Calmman-Lévy. Paris, 2017. 376 pages. 19,90 €