Résultat de recherche d'images pour "palestine france livre"

Refuser l’idée du modèle. Refuser toute injonction et refuser la colonisation. Refuser la privation de droits. Voilà ce qui motive l’écriture de ce livre, ou devrions-nous dire cette rencontre entre deux jeunes. L’un est franco-palestinien et acteur politique dans son pays, l’autre est franco-algérien. Le premier, Salah HAMOURI, a passé une bonne partie de sa jeunesse en prison en Israël et le deuxième, Nordine IDIR, a été Secrétaire Général du Mouvement des Jeunesses Communistes, en France. Il mène un débat. Ils se racontent à partir d’expériences politiques vécues et accompagnées en France et en Palestine. Un grand mouvement de solidarité a été porté en France pour exiger la libération de Salah. Ce dernier porte un regard déterminé et lucide sur la situation. On aurait pu s’attendre à ce que l’incarcération soit pour lui un lieu d’amertume et d’enfermement intérieur. Il n’en est rien. Il s’est construit une personnalité politique et s’est formé pour mieux revendiquer des droits qu’ils estiment justes et réels. Sa détention l’aurait plutôt renforcé dans cette idée et dans cette lutte à revendiquer la fin de l’occupation d’Israël. Quand ces deux peuples pourront-ils enfin s’entendre et décider d’un avenir heureux dans la paix ?

Avec Salah et Nordine, nous lisons une page de l’engagement de jeunes réalistes, utopistes, révolutionnaires et convaincus des combats à mener. Il y aurait sans nul doute à se réjouir que des jeunes puissent s’ouvrir aux grandes questions de ce monde, à s’engager de façon déterminée, à se mettre en mouvement ensemble en recherchant l’adhésion pour soutenir des causes qui leur semblent justes.

Le 29 août 2019, Médiamétrie publiait les résultats d’une enquête auprès de jeunes. Quelques éléments sont intéressants à noter.[1] On les prétend égoïstes et passifs. Ce ne sont plus les jeunes de 1968 !!! Ils ont des valeurs, et entendent les défendre à travers des engagements concrets et pragmatiques. Leurs credo, selon une enquête Ifop-L'Express de 1999: la liberté (98%), la solidarité (96%) et l'égalité (95%). « Les jeunes d’aujourd’hui sont les adultes de demain ». « Aujourd’hui, plus d’1 jeune sur 5 est engagé bénévolement dans le domaine associatif. Pour quelles causes souhaitent-ils se mobiliser ? Quels sont les leviers de leur motivation ? Pour les 15-34 ans, l’engagement bénévole évoque des actions concrètes de soutien en faveur des autres : interrogés sur les notions qui leur viennent à l’esprit, plus d’1 sur 3 (35%) mentionne spontanément la solidarité et l’entraide. 18% parlent d’altruisme, de générosité et de partage (…) L’étude apporte un éclairage sur les leviers de motivation des jeunes qui reposent sur deux axes principaux : avant tout l’envie d’être utile, citée par près de la moitié des personnes investies ; puis le domaine de l’association, exprimé par plus de 45% des bénévoles. Plus de la moitié des jeunes (53%) aimeraient s’engager pour une cause environnementale. Près d’1 sur 3 se tournerait vers la défense des droits et des causes, l’aide aux jeunes en difficulté et enfin la santé. (…) Par ailleurs, près de 60% des jeunes qui ne sont pas engagés ont envie de le faire. Leur potentiel est donc énorme ! »

Les deux jeunes qui nous proposent ce livre publié aux Editions Le temps des cerises nous convainquent de la nécessité de s’engager, de croire en la maturité des peuples pour revendiquer malgré les contraintes de toutes sortes, quand la justice est en jeu. Ce livre engagé intéressera jeunes et moins jeunes à propos du délicat sujet du conflit israélo-palestinien qui dure et perdure. A quand une solution viable pour les deux peuples et la paix… au bout du chemin ? A lire.

Patrice SABATER

Décembre 2019

Salah HAMOURI et Nordine IDIR. Palestine-France. Quand les jeunes résistent - Regards croisés. Ed. Le Temps des cerises, Paris 2014. 108 pages 10 €.