Palestine relation de voyage

 

Palestine relation voyageRenouant avec les voyageurs de jadis qui partaient au contact des populations, Allain GRAUX nous propose son analyse de terrain en terre de Palestine. Ce livre est le fruit d’un voyage au printemps 2015 organisé par l’Association France Palestine Solidarité (Besançon). Ce récit est le quatrième livre qu’il signe suite à ses précédents voyages (Laos, Nicaragua et Venezuela).

L’auteur parcourt le pays de part en part de Jérusalem à Haïfa. Il se rend également dans la très moderne et exubérante Tel-Aviv, va aussi dans la capitale arabe de l’Autorité de la Palestine, Ramallah…; mais aussi à Naplouse et dans l’oasis de Jéricho. Chaque rencontre et chaque déplacement rendent compte de la vie palestinienne dans toute sa beauté, sa singularité, sa désespérance, mais surtout dans ce qui fait le concret d’une vie cloisonnée sans horizon humain et politique. « Palestine », un qualificatif qui, depuis plus de 70 ans, n’est pas encore devenu une réalité politique qui reste toujours à conquérir et à gagner, une identité que l’on cherche et une réalité humaine et territoriale que l’on refuse. Le prix est lourd à payer : colonisation, confiscations de terres, droits humains souvent bafoués… Au fil du livre et de la marche d’Allain GRAUX, on perçoit les tensions à l’approche des checks points, surtout dans les zones plus conflictuelles telles Hébron (Al Khalil). Pour saisir les non-dits, pour en comprendre la profondeur et le poids des jours, l’auteur écoute les personnes. Il rencontre principalement des Palestiniens, mais aussi des juifs Israéliens.

Comme voyageur et  « béotien », humaniste et chroniqueur, l’auteur pose des questions. Il s’informe, apprend des autres à lire avec eux leur histoire. Est-ce, ici, un récit à charge ou simplement essaye-t-il de réfléchir sous le regard du Droit et de la Justice ? En voici quelques-unes : que signifient encore aujourd’hui les termes « Palestine » et « Palestiniens » ? S’ils confèrent à une réalité, alors y-a-t-il une identité palestinienne (dans la mesure où ceux-là « existent » puisque pour une grande partie des israéliens « ils n’existent pas » !) ? Laquelle ? L’ostracisation et la colonisation des territoires par des colons  gagnant du terrain jour après jour du fait du grignotement du sol, de la captation des eaux, de la mise à l’écart de leurs vis-à-vis, est-ce une réalité ou juste de l’antisionisme ? A partir des réalités rencontrées, peut-on penser encore positivement à l’avènement de deux Etats se respectant et vivant en paix l’un à côté de l’autre ? Ou bien peut-être un Etat Israélo-palestinien, avec quels droits pour les Palestiniens ? La paix est-elle encore envisageable ?

Palestine : relation de voyage, histoire de la colonisation, questions, mythes et réalitésDes repères chronologiques et historiques, une bibliographie nourrie et de  nombreuses photos viennent appuyer et étayer le récit au cœur de ce gros volume publié par les Editions « Les points sur les i ». Dans sa présentation, cette dernière nous dit que l’auteur nous « emmène dans les rues et sur les routes à la rencontre de la vie palestinienne - qu'elle soit en Cisjordanie ou en Israël. Le Mur, le keffieh, La maison d'Abraham, ses dattiers et ses oliviers… On y découvre une Palestine tout autant éclatante que tourmentée ».

Ce récit est une invitation au voyage. Et sans doute faudrait-il, en fin de lecture, faire un vœu pieux ; en cela Allain GRAUX, nous aide. Le vœu de pouvoir aller en Palestine et en Israël en ayant le désir non pas seulement de rencontrer de beaux sites archéologiques, en réalisant un pèlerinage sur les pas de Jésus, en découvrant cette terre comme le cœur du Judaïsme ou s’ouvrant à la connaissance de la troisième Ville de l’Islam ; mais de rencontrer des pierres vivantes. Elles sont les véritables richesses de ces terres ancestrales. Une terre sans des hommes libres et heureux de vivre entre eux, n’est pas une terre à vivre ! Une terre sans des hommes d’espérance est une terre qui deviendra morte en raison de la vacuité et de l’égoïsme des Hommes… Al Quds, Yeruslaïm, Jérusalem en vaut-elle (encore) la peine ?

Patrice SABATAER, cm

Barcelone, Mars 2019

Allain GRAUX, Palestine. Relation voyage. Histoire de la colonisation. Questions, mythes et réalités. Editions Les Points sur les i. Paris, Février 2017. 504 pages 25 €.